IREPS POITOU-CHARENTES

Instance Régionale d'Éducation et de Promotion de la Santé Poitou-Charentes

Qui sommes nous ?

L’IREPS Poitou-Charentes est une association régie par la loi du 1er juillet 1901. Elle n’a aucun but lucratif. Elle a pour objet le développement de la promotion de la santé en région Poitou-Charentes. L’IREPS Poitou-Charentes ...
formation 2018améliorer ses actions en promotion de la santéphotop par Pierre LANNESpnnsdocumentaire

Recherche rapide

L'actualité santé sur

Des outils pour agir

L'info du mois

Des nouveautés dans nos centres de ressources

documentaire

Afin de répondre au mieux à vos besoins, l’IREPS renouvelle...

Des nouveautés dans nos centres de ressources

Publié le 25 septembre 2017


Afin de répondre au mieux à vos besoins, l’IREPS renouvelle chaque année les fonds documentaires disponibles dans chaque département.

Les nouveautés 2017 sont arrivées Ouvrages, outils d’intervention, revues seront très vite disponibles dans nos locaux. Allez les consulter dans le centre de ressources de votre territoire.

Cette année nous avons mis l’accent sur le développement des compétences psychosociales, nutrition et précarité ainsi que l’activité physique de l’enfant et de l’adolescent, l’usage raisonné des écrans. Nous avons également acquis des ouvrages sur la vie affective et sexuelle.

documentaire

Retrouvez-les dans notre catalogue en ligne : Bib-Bop   Le service Documentation

Comment améliorer ses actions en éducation et promotion de la santé ?

Publié le 13 janvier 2017


Au dernier semestre de l’année 2016, l’IREPS a organisé 4 journées visant à faire le lien entre chercheurs et acteurs de terrain. L’objectif était simple : faire que les résultats des travaux de recherche soient transposés dans les projets.

Nous avons échangé sur les fonctions clefs, l’importance des déterminants, la nécessité de prendre en compte les modèles de changement de comportements. Nous avons réuni une centaine d’acteurs de divers secteurs (soins, éducation, social,..) pour échanger.

Notre service documentaire a préparé pour ses journées des bibliographies comprenant des études, des revues de littératures et des projets probants. Nous les mettons à votre disposition.

 

Bibliographie un usage éclairé des écrans ?

Bibliographie améliorer ses projets en santé sexuelle

Bibliographie améliorer ses projets en promotion de la santé mentale

Bibliographie améliorer ses projets en promotion de l’activité physique

améliorer ses actions en promotion de la santé

Le virus Zika c’est quoi ?

Publié le 2 février 2016


 

Le Zika est une maladie virale (arbovirus) transmise par les moustiques. Lors d’une piqûre, le moustique se contamine en prélevant le virus dans le sang d’une personne infectée. Le virus se multiplie ensuite dans le moustique, qui le transmettra ensuite lors d’une autre piqûre.

Les symptômes se caractérisent par une éruption cutanée avec ou sans fièvre. Les autres signes décrits au cours de cette infection sont la fatigue, des douleurs musculaires et articulaires, une conjonctivite, des maux de tête et douleurs aux yeux.  Il est difficile, sur ces seuls symptômes, de faire un diagnostic, notamment lorsque coexistent dans la même zone géographique d’autres maladies telles que la dengue ou le chikungunya. Les personnes atteintes du Zika ne sont pas contagieuses. Le virus ne se transmet pas d’homme à homme.

Il n’existe pas à ce jour de traitement spécifique contre le Zika. On traite les symptômes avec des antalgiques et du repos. Aucun vaccin n’existe à cet instant.

Il est recommandé aux femmes enceintes de se protéger particulièrement contre les piqûres de moustique par tous les moyens possibles (répulsif, vêtements amples,…)

Pour toute apparition de signes évocateurs comme une éruption cutanée avec ou sans fièvre même modérée et au moins deux signes parmi les suivants : douleurs conjonctivales, douleurs musculaires et articulaires, arthralgies, myalgies, il est nécessaire de consulter un médecin très rapidement pour faire un diagnostic et prendre des mesures rapides.

Pour les voyageurs, le virus peut faire son apparition jusqu’à douze jours après votre retour hors zone géographiques touchés.

L’épidémie à virus Zika se propage actuellement sur le continent américain et dans des départements français d’Amérique comme La Martinique et la Guyane. Un cas a par ailleurs été confirmé en Guadeloupe et un autre à Saint-Martin.

I

Les mesures d’information et de prévention ont été renforcées à l’égard des femmes enceintes ou ayant un projet de grossesse. Il est ainsi conseillé aux femmes enceintes ou en projet de grossesse « sur zone » de consulter un médecin et pour les femmes « hors zones » de reporter leur voyage.

Edit du 2 mars 2016 : la ministre de la Santé confirme le premier cas de transmission sexuelle du virus Zika sur notre territoire, les centres américains de prévention et de contrôle des maladies (CDC) publient quant à eux 6 cas d’une telle transmission

 

Plus d’informations : http://social-sante.gouv.fr/actualites/presse/communiques-de-presse/article/point-d-information-sur-la-maladie-a-virus-zika et http://www.inpes.sante.fr/10000/themes/maladies-moustiques/zika/index.asp

 

La 10e semaine européenne de prévention et de dépistage du cancer du col de l’utérus

Publié le 25 janvier 2016


Hier débutait la 10e semaine européenne de prévention et de dépistage du cancer du col de l’ utérus (24-30 janvier).

Ainsi, la campagne 2016 vise à remobiliser les femmes qui ne réalisent pas ou pas régulièrement de frottis, et prioritairement les femmes de plus de 45 ans.

Le cancer du col de l’ utérus est principalement provoqué par un virus appelé « papillomavirus humain » ou HPV.  Ce virus se transmet le plus souvent lors des rapports sexuels. Le préservatif ne permet malheureusement pas de s’en protéger complètement. Il arrive que l’infection due au papillomavirus (HPV) provoque des lésions au niveau du col de l’utérus, qui peuvent évoluer vers un cancer.

Le frottis est recommandé à partir de 25 ans, même si vous êtes vaccinée contre les papillomavirus (HPV).

Les deux premiers frottis sont fait tout les 12 mois. Ensuite, un frottis doit être fait tous les 3 ans, jusqu’à 65 ans, même en l’absence de rapports sexuels ou après la ménopause.

frottis

Le frottis peut-être réalisé ou prescrit par le médecin traitant ou le gynécologue, mais aussi être effectué par une sage-femme.

Parlez-en avec votre médecin généraliste, votre gynécologue, votre sage-femme.

Plus d’informations : http://www.e-cancer.fr/